Accompagner la fin de vie

Service d’écoute

Anonyme, confidentiel, gratuit
01 42 71 32 94
ecoute@sosfindevie.org

Search
Generic filters

Service d’écoute

Anonyme, confidentiel, gratuit
01 42 71 32 94
ecoute@sosfindevie.org

Search
Generic filters

Aidant

Se retrouver “proche aidant” d’un patient en fin de vie est une expérience éprouvante et déstabilisante pour de nombreuses personnes. L’accompagnant doit généralement faire face à des situations inattendues et parfois, prendre des décisions difficiles en respectant les souhaits de son proche. Dans le même temps, il vit des émotions fortes avec l’être aimé qui est en train de partir. Pour vivre ce passage délicat, des ressources extérieures et un soutien moral sont essentiels.

Se retrouver proche aidant   

La plupart du temps, être “proche aidant” n’est pas un choix. C’est une responsabilité qui vous incombe. Parfois du jour au lendemain, sans vous y être préparé, suite à un accident ou à la découverte soudaine d’une maladie grave à un stade avancé. D’autres fois, après un long processus : un cancer devenu incurable au fil des années, une maladie dégénérative en phase terminale, ou plus simplement à cause du vieillissement progressif du corps avec l’âge.

 Qu’il s’agisse d’un parent, d’un membre de votre famille ou d’un ami, accompagner une personne dans ses derniers moments peut vous sembler “lourd à porter”. Surtout si vous devez parallèlement continuer à assurer des responsabilités professionnelles et familiales.

Les proches aidants, ballotés entre émotions et décisions 

Peur, tristesse, impatience, révolte, colère… Il est normal que vous soyez traversé par des émotions intenses et très différentes. Accompagner un proche en fin de vie provoque un vrai chamboulement intérieur. L’être aimé s’en va et cela vous fait mal. Vous ne voulez pas “passer à côté” de ces derniers échanges, ces derniers partages, ces dernières confidences. 

Il est possible que vous ressentiez fortement combien la vie est fragile et précieuse.

Au cours de cet accompagnement, à plusieurs reprises, vous allez devoir prendre des décisions importantes et trouver des solutions concrètes pour aider au mieux celui qui s’en va. Dans votre tête, les questions se bousculent :

– Comment communiquer avec mon conjoint en fin de vie ?

– Comment partager encore alors qu’il ne peut plus parler ?

– Que faire face à son refus de s’alimenter ?

– Faut-il lui dire toute la vérité ?

– Comment puis-je me reposer ?

Pourquoi le proche aidant a besoin de soutien ?

Si vous êtes aidant et que vous vous posez des questions spécifiques concernant l’accompagnement en fin de vie, il est fort probable que votre entourage proche n’ait pas toutes les réponses et se trouve lui aussi démuni.

Dans cette rubrique « aidant », nous avons recensé de nombreuses questions et situations auxquelles sont confrontés les accompagnants. Loin d’apporter des réponses ou des solutions toutes faites, nos articles visent plutôt à vous éclairer en vous donner le maximum d’éléments indispensables à votre réflexion.

Si vous avez besoin d’avoir des précisions, besoin de soutien ou tout simplement besoin de partager la situation précise que vous traversez, n’hésitez pas à contacter notre service d’écoute anonyme et confidentiel. Notre équipe d’écoutants est disponible pour vous aider. Téléphonez au 01 42 71 32 94.

Vous pouvez également communiquer avec notre équipe en écrivant un e-mail à ecoute@sosfindevie.org

Tél : 01 42 71 32 94
ecoute@sosfindevie.org

SOS Fin de vie
55 rue de la Fédération
75015 Paris.

fas|fa-comments|

Parlez avec des écoutants experts sur les questions de fin de vie.

fas|fa-info-circle|

Trouvez des solutions : soins, traitements, aides, accompagnement…

Service d’écoute et d’accompagnement gratuit
Entretiens confidentiels et anonymes.
Une équipe d’écoutants formés pour vous aider depuis 2004

Directives anticipées

Le guide des directives anticipées

et|icon_compass|

Charte de la fin de vie

fas|fa-address-book|

Annuaire

fas|fa-book|

Lexique