Logo observatoire souffrance psychique

Souffrances psychiques & Tendances suicidaires

L’ Observatoire des souffrances psychiques, animé par l’association S.O.S Amitié, a publié mi-mai son sixième rapport annuel.  Il révèle en effet que les souffrances psychiques constituent la première cause du désir de suicide.

La tendance des appels reçus de toute la France en 2015 souligne un retour des pensées suicidaires résumées par l’expression « j’ai envie de mourir ».  Le nombre d’appels qui expriment un désir de mettre fin à ses jours, déjà en hausse en 2013, a grimpé de +14% en 2015.

La souffrance psychique est citée dans 50% des appels, loin devant la solitude (évoquée dans 19%  des cas).

Par ailleurs, il est intéressant d’analyser les situations évoquées par les appelants suicidaires en fonction de leur âge. Les problèmes de famille et sentimentaux vécus comme insolubles concernent surtout les jeunes appelants (15/25 ans). La violence (physique ou sexuelle) est surtout exprimée par les très jeunes qui pensent au suicide et deux fois plus par les femmes que les hommes. Enfin le sentiment de solitude est nettement plus évoqué chez les personnes âgées qui pensent au suicide.

Les résultats de ce rapport de l’Observatoire des souffrances psychiques de S.O.S. Amitié doivent nous alerter.

Nous pouvons en effet être nous-mêmes des relais d’accueil et d’écoute auprès des personnes aux pensées suicidaires. Faire pression auprès des services publics pour que des moyens importants soient alloués à la prévention des risques suicidaires.

Télécharger le rapport complet de l’Observatoire

SOS Amitié – Paris île de France

 

Partagez ...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrPrint this pageEmail this to someone