Confinement : que faire quand les visites ne sont plus possibles ?

Confinement et solitude, Coronavirus

Confinement : que faire quand les visites ne sont plus possibles ?

Pour visiter sans rencontre physique à cause du confinement, il faut faire preuve d’audace et de créativité…  Selon la capacité de la personne, le téléphone ou les réseaux sociaux « en direct », une lettre sur papier (désinfectée), un message par oral ou vidéo, mais aussi le recours à une médiation, la mise en place d’un parrainage… En lien avec les soignants, bien d’autres initiatives peuvent permettre de compenser, d’expliquer, de tenir ou de consoler… Et sinon, comment consentir à une forme d’impuissance ? Parlons-en !

Quelques idées : pour les personnes en EHPAD, les patients en établissement psychiatrique, les personnes handicapées en foyer, demander au personnel malgré son surmenage, des nouvelles régulières faciles à donner (par exemple par SMS) ; essayez de maintenir une relation privilégiée avec un soignant de confiance, qui vous alertera si nécessaire. Si le fonctionnement du téléphone est aléatoire ou difficile, adressez à votre proche, par cet intermédiaire, un message écrit, qui sera lu à la personne, comme une lettre, ou bien un message oral ou même vidéo. Ne négligez pas les photos. La direction de l’établissement a peut-être mis en place un réseau internet de communication interne sur lequel les résidents, les soignants et les familles peuvent échanger des nouvelles, comme cela se fait déjà dans plusieurs endroits. Pour les personnes seules, essayez aussi d’avoir un lien avec une tierce personne de son environnement géographique pour vous sécuriser.

Dans les relations, reformuler avec bienveillance les émotions exprimées ou que vous pressentez (sentiment de réclusion, d’abandon, d’isolement, d’immobilité, d’ennui…). Encouragez ! Dîtes à la personne que vous pensez à elle, que vous l’encouragez à tenir, à faire de l’exercice, à se nourrir, à espérer.

Donnez de vos nouvelles sans cacher vos difficultés, vos peines ou votre inquiétude…Mais terminez sur une chose positive, un trait d’humour. Aidez-là à se projeter dans l’après… Promettez une fête. Et vous, avez-vous d’autres idées ?

Pour vous accompagner, le service SOS fin de vie propose un espace d’écoute au téléphone et par mail : 0142713294 et ecoute@sosfindevie.org

Confinement
et solitude

Deuil
et Coronavirus

Espace
soignants

Accueil
Coronavirus