Arrêt de l’alimentation : une démarche palliative ?

L’alimentation est un soin qui peut participe à une démarche palliative, dans un souci de confort du patient.

Si l’arrêt de l’alimentation peut paraître choquant, cela n’est pas forcément synonyme d’une mise à mort programmée, mais peut être le signe d’une prise en charge respectueuse de son état général.

Attention aux soins disproportionnés

La pose d’une sonde naso-gastrique ou de gastrotomie pourrait être disproportionnée : elle apporterait plus de désagréments, d’inconfort, voire de risques (fausse route par exemple), que d’avantages.

A ce jour, ce qui importe pour votre proche, c’est de lui assurer le meilleur confort possible jusqu’au terme naturel de sa vie.  C’est tout le sens d’une bonne démarche palliative.

Maintenir le dialogue soignant – soigné -accompagnant

Nous vous encourageons à échanger avec son équipe médicale, à dialoguer, à ne pas hésiter à leur faire part de vos doutes ou de vos questions, tout en leur exprimant le souhait d’éviter tout acharnement thérapeutique.

Voir aussi :

Partagez ...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrPrint this pageEmail this to someone