arrêt d'alimentation confort

Arrêt d’alimentation : respect de la personne ou mort programmée ?

Quand la nutrition ne peut plus retarder le moment du décès, il est fréquent de prendre la décision d’arrêter l’alimentation. Est ce que pour autant arrêter l’alimentation met en péril la respect de la personne ou au contraire conduit à une mort programmée ?

En toute fin de vie, l’alimentation n’est pas toujours bénéfique pour le patient. 

L’alimentation n’aurait pas permis à votre proche de se remettre de sa maladie.  Sa survie aurait peut être été prolongée, mais à quel prix ? Ce sont des questions difficiles que vous pouvez poser à ses médecins, en sollicitant un rendez-vous.

Un arrêt d’alimentation ne doit jamais aboutir à un abandon du patient.

L’arrêt d’alimentation doit être suivi d’un projet d’accompagnement du patient avec une prise en charte thérapeutique spécifique, une hydratation et des soins de base correctement effectués.

 

 

Voir aussi :

Partagez ...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrPrint this pageEmail this to someone