Sédation « en phase terminale »

La sédation est qualifiée « en phase terminale » quand elle est administrée dans les derniers jours ou les dernières semaines de la vie d’un patient, sans volonté de provoquer la mort, même si les produits utilisés peuvent avoir comme conséquence indirecte un décès plus rapide (impossible à mesure précisément).

« Retour vers l'index du lexique